J8-Retour vers le nord

Transition, Adios Péloponèse

25 mars 2017

Ce matin réveil un peu frais sur notre bivouac improvisé. Mais dès que notre bel astre baigne le campement de ses rayons la température remonte bien vite.
Nous reprenons la route de Patras quand tout a coup la police montée nous fait signe de nous ranger sur la droite de la chaussée. Une course cycliste arrive et nous oblige a nous garer sur le bas côté. Nous sommes tellement bien garé que la Chrysler glisse sur le bas côté... Bon on se redresse et on file sur Patras.


Une fois arrivé dans la cité nord du Péloponnèse nous visons le front de mer pour pique-niquer face à la mer. Nicolas prend son bain de mer. Puis nous repartons à la gare routière pour mener Fanny a son point de départ en bus en direction d'Athènes. Nous imaginons bien sa tristesse de nous quitter au bout d'une semaine de voyage avec une équipe de fondus de kayak. Chapeau Fanny pour tes débuts en kayak sur des rivières qui réservaient tout de même quelques surprises a qui se lançait pour la première fois sur ces esquifs pour le moins instables. Bravi pour la fin de Louros, les seuils de l'Alfios et le drossage de l'Erymanthos que tu as navigué.





Puis nous repartons pour l'arrivée de l'Arachtos. Le fourgon est parti devant mais nous le rejoignons en cours de route pour rejoindre l'arrivée de l'Arachtos sur le pont de Plaka. En fin de parcours, le GPS nous fait emprunter un petit chemin sinon c'est le confort des routes rouges puis oranges qui nous aura emmené jusqu'au squat près du pont ou nous arriverons en kayak demain. En arrivant, un petit décrassage dans la rivière s'impose. En allant acheter quelques saucisses a l'épicerie, Blaise rencontre le fameux Yanis, guide Grec qui l'a renseigné sur les niveaux d'eau et autres infos importantes sur les rivières que nous avons mis au programme.

Blaise à la confirmation que les rivières du centre du pays ont des niveaux d'eau faibles. Ceci explique notre choix de shunter ces parcours. Hélas il y a sans doute des belles choses à voir, mais nous ne pouvons pas tout faire et puis il faut en garder pour une prochaine fois...

La bouteille de Génépi ne fait pas un pli. Mais maintenant il faut se coucher demain l'intégrale du Kallaritikos et de l'Arachtos nous attend (24km de nav). Alors bonne nuit.

Le Trajet


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

J5-Lousios-Alfios

J1-Le Départ

Ωbjectif Grèce 2017